Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Retour sur le Celebrity Edge en cabine Aqua Class (Février 2022)

J’ai découvert la classe Edge de Celebrity Cruises en 2019. Deux semaines de transatlantique m’avaient enchanté à plus d’un titre. Service excellent, bateau magnifique, cabine Aqua Class avec son excellent restaurant dédié (le Blu), offrant une incroyable variété de plats (supposés être plus « sains », ce qui était assez vrai) et différents tous les jours : je n’ai pas vu les mêmes plats à la carte en 2 semaines.

Cette nouvelle croisière, ma 55ème, sera la première de 2 à la suite : je fais du « back2back » cette fois-ci, 2 croisières qui se suivent directement. En quittant le Celebrity Edge, après 7 nuits dans les Caraïbes, j’embarquerai le même jour sur le Seabourn Ovation, pour 2 semaines vers l’Amérique Centrale.

Cette croisière est aussi un peu particulière car elle a été en grande partie payée par le crédit que j’avais chez Celebrity, suite à plusieurs annulations, pandémie oblige… Lorsqu’une croisière réservée était annulée, j’avais le choix de me faire rembourser intégralement, de réserver la même croisière, l’année suivante ou de laisser l’argent dans les caisses de Celebrity, mais avec un bonus de +25%. Un bon placement finalement 🙂

Tout compte fait, après avoir réserver une croisière en juin 2022 sur le Celebrity Beyond, entièrement payée par ces crédits, il restait encore un bon montant (mais à utiliser en 2022, sous peine de le perdre). C’est donc grâce à ça que j’ai pu réserver cette croisière d’une semaine dans les Caraïbes au départ de Fort Lauderdale (Floride, USA), pour un petit complément financier. Son prix aurait été d’environ $2200 par personne, $315 par nuit. Les cabines Aqua Class ne sont pas données mais inclus un accès à un restaurant spécifique (le Blu), et au spa.

Depuis quelques temps, Celebrity pratique ce qu’ils appellent le « Always included ». Pour une cabine Aqua Class, le prix inclut automatiquement un accès internet (Surf), un forfait boisson (Classic) et les pourboires déjà payés. Il est possible d’améliorer ces options incluses en passant à un accès internet « Surf & Stream » qui ajoute la possibilité de regarder des vidéos (Netflix par exemple), et du forfait boissons Classic à sa version Premium, incluant pas mal de choix supplémentaires.

Le forfait « Indulge » est fait pour cela, il ajoute également un crédit à board de $300 par personne. Il faut parfois faire des calculs savants pour découvrir quelle réelle économie on fait en choisissant ce forfait payant, par rapport à d’autres options. Par exemple, pour passer du forfait boissons Classic au Premium, il en coûte $12 par jour et par personne ($10 + 20% de taxes). Sur une semaine, c’est donc une option à $84 par personne. Pour l’augmentation de son débit internet, le montant est de $119 par personne.

Première vérification : prendre le forfait « Indulge » est plus intéressant que de prendre les options individuellement (ouf !), pour peu qu’on ait l’utilité du crédit à bord. Il peut être utilisé pour payer des excursions, des diners dans les restaurants de spécialités, etc. Mais la surprise a quand même été le prix finalement facturé pour cette option (en période de promotion) ! Pour 2, le montant était de $638. Comme cela offrait immédiatement un crédit à bord de $600 ($300 par personne), on a donc payé l’ensemble des upgrades.. $38… soit moins de $3 par jour et par personne. Champagne ! (inclus!)

Cette croisière est également charnière dans la période perturbée de la pandémie Covid19. Pour la première fois depuis longtemps, le port du masque n’est plus obligatoire à bord. Exceptions faites du théâtre et du casino… exceptions finalement levées au beau milieu de la semaine. J’ai donc retrouvé à peu de chose près le contexte d’avant la pandémie, sans masque. Un vrai plaisir.

Les sorties à terre étaient également libres, et on n’était pas obligé de passer par des excursions parfois rendues indispensables pour quitter le bateau quelques heures. Vraiment un parfum de la situation d’avant…

Le nombre de passagers à bord reste réduit par rapport à la pleine capacité (1266 passagers pour une capacité de 2809, soit 45% de taux de remplissage). Cela rend les espaces publiques très calmes, et permet de ne jamais avoir à chercher une place ni à faire la queue. Le buffet a du coup une offre réduite, plusieurs postes étant fermés (je dirais 60% de sa capacité maximale).

Je ne sais pas si c’est le fait d’être dans les Caraïbes, ou rattaché à un port des Etats-Unis (Fort Lauderdale), mais la qualité de la nourriture m’a paru inférieure à celle que j’avais connue en septembre dernier, à bord du Celebrity Apex, au départ d’Athènes. Autant le buffet sur l’Apex était surprenant, variée et systématiquement délicieux, autant ici, sur le Edge, la qualité se rapproche plutôt des standards des compagnies concurrentes. Dommage et inhabituel pour Celebrity.

D’ailleurs, cette remarque s’applique finalement à d’autres restaurants, comme le Blu. Placé très haut dans mon estime vis-à-vis de mes croisières précédentes, j’ai dû malheureusement constater que la plus-value d’un restaurant promettant une cuisine soignée, moins grasse, plus équilibrée, avait perdu de sa superbe. Certains soirs, impossible de vraiment distinguer le menu du Blu des restaurants principaux. Le label « healthy » en a pris un certain coup. Est-ce aussi l’effet Caraïbes ?

Si Celebrity place assez haut la barre quant à la qualité de la cuisine, on pourrait tirer la sonnette d’alarme sur cette croisière ! Parmi les restaurants de spécialités, le Fine Cut, que j’essayais pour la première fois, ne m’a pas épaté. Le Cagney’s des navires de Norwegian Cruise Lines le surpasse aisément. Une petite déception de plus.

Avec le montant de crédit à bord, j’ai pu retourner 3 fois au « Raw on 5 », le restaurant de fruits de mer du navire. Sur l’Apex, j’avais bénéficié d’une réduction de 25% sur les prix à la carte, dès ma 2e visite. Eh bien, pas cette fois-ci. Economies, économies…

Autre restaurant que j’ai voulu essayer à nouveau : le Eden Restaurant. En 2019, lors de ma transatlantique sur ce même navire, j’avais trouvé le menu très original pour un restaurant en mer, et la qualité n’était pas en reste. Le même restaurant sur l’Apex n’offre pas le même concept, mais plutôt une carte plus classique, dans laquelle on choisit entrée, plat et dessert. Ici, la carte offre un menu de 5 plats, à choisir à chaque étape entre 2 options. Là encore, la version 2022, même si elle reste assez proche de celle de 2019, est un cran en dessous. Décidément…

La période difficile qui semble s’éloigner peu à peu pour les compagnies de croisières les a forcément contraint à des choix difficiles pour maintenir leur entreprise à flot. Il n’est donc pas impossible que tout ceci soit la conséquence de quelques coupes budgétaires et autres ajustements sur les provisions ! Preuve supplémentaire, les serveurs vous annoncent trop souvent que la boisson que vous demandez sur la longue liste proposée à bord est indisponible. C’est bien la peine de vendre un forfait boisson « Premium » si une grande part de ce qu’on voudrait essayer n’existe que sur le papier…

La cabine Aqua Class donne accès au spa. Retour à une quasi-normalité la aussi. Pendant la période pandémique, il fallait réserver un créneau d’environ une heure à l’avance pour pouvoir entrer, dans le but de limiter le nombre de personnes à l’intérieur, sans masque. Désormais, à nouveau inutile de réserver, l’entrée est libre à tout moment de la journée. La fréquentation des lieux est restée relativement faible donc sans sentiment de saturation, loin de là. Il suffit d’y aller en fin d’après-midi, vers 18h30 pour carrément s’y retrouver seul !

Un autre changement marquant par rapport à mon expérience passée se situe dans la cabine. J’ai trouvé le système de diffusion de flux vidéo (internet ou local) très bien à bord du Celebrity Apex. Il existait aussi sur le Celebrity Edge en 2019… mais ce n’est plus le cas. La fonctionnalité à purement et simplement disparue. La liste des petites déceptions s’allonge encore !

On ne peut que souhaiter à Celebrity que la reprise définitive des croisières et le retour de leurs passagers à bord de leurs magnifiques navires permettent également un retour rapide à l’incroyable qualité de cette compagnie qui s’est un peu affaiblie récemment. Car s’il fallait en juger par cette croisière-là, ce ne serait plus du même niveau, même si elle reste bien au-dessus de bien d’autres compagnies.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.